Les inventaires botaniques au cœur de notre programme

Les collections de plantes jouent un rôle central dans la recherche taxonomique et écologique, et avec leurs données associées, elles constituent une ressource essentielle pour comprendre la biodiversité et assurer sa protection à long terme.

Au cours des trois dernières décennies, depuis la présence du MBG dans la grande ile, nous avec nos talentueux botanistes, avons établi l’un des programmes d’inventaire sur le terrain les plus productifs et les plus modernes du monde et a mené des centaines d’études scientifiques et de nombreuses nouvelles découvertes importantes d’espèces de plantes.

Différents écosystèmes terrestres ont été étudiés depuis pour développer nos connaissances sur la riche flore de Madagascar. Si au début les explorations étaient plutôt forestières, au cours des 10 dernières années, notre programme d’inventaire a considéré d’autres types d’écosystèmes longuement négligées par la communauté botanique : les Inselbergs [LIENS PPT SUR INSLEBERG] et les Eaux Douces [LIENS PPT COLLECTE SUR EAU DOUCE].

Actuellement nous intégrons dans notre programme d’inventaire pour considérer les biais de collectes du point de vue géographiques et taxonomiques : l’ouest étant mal exploré que l’est, les groupes de plantes inférieures mal explorés etc…

De ces explorations extensives qui sont menées conformément au dispositif de l’APA en vigueur, sont issues les riches données éco- biogéographiques synthétisées en connaissance via le Catalogue des plantes vasculaires de Madagascar [RENVOI SUR BASES DE DONNEES] et les collections de spécimen d’herbier qui ont enrichi nos herbiers nationaux à Tsimbazaza (TAN) et à Ambatobe (TEF).

Quelques chiffres :

  • ca. 10 botanistes nationaux [LIEN en exercice
  • Xxxx collections depuis dont xxx des Inselbergs et 1 200 d’aquatiques

  • 5 000 collections annuellement déposés dans les herbiers nationaux